21st May 2021

  • Une Gestion de Ressources sensible au Contexte & opportuniste pour les Systèmes d’Information Pervasifs

    David Beserra sous la supervision de Manuele Kirsch Pinheiro et Carine Souveyet

    Titre: Une Gestion de Ressources sensible au Contexte & opportuniste pour les Systèmes d’Information Pervasifs 

    Résumé. Les Systèmes d’Information sont en train d’évoluer, en intégrant de ressources plus hétérogènes et mobiles, en complément aux ressources disponibles dans les centres de calcul et les plateformes cloud. Parmi les tendances conduisant à cette nouvelle génération, nommée Système d’Information Pervasif, se trouve le fog computing. Ce paradigme favorise une utilisation opportuniste des ressources en périphérie du réseau en déplaçant le traitement de données à proximité des utilisateurs et des sources de production. Néanmoins, l’hétérogénéité des environnements fog complexifie la gestion des ressources, et notamment l’ordonnancement des services nécessaires aux SIP. Nous proposons ici une architecture conceptuelle pour un gestionnaire de ressources d’un SIP qui favorise une gestion opportuniste de celles-ci, ainsi que son algorithme d’ordonnancement. Cette solution se caractérise par l’utilisation des informations de contexte pour : (i) guider l’ordonnancement de tâches dans ces environnements hétérogènes et dynamiques ; et (ii) exprimer les politiques relatives à l’usage des ressources et les exigences des services pour leur exécution).

16th April 2021

  • Les Dix'Fi de Thymio

    Présentation d'un projet universitaire réalisé par quatre étudiants de licence 3 MIAGE parcours classique : site web pédagogique "Les Dix'Fi de Thymio" avec le robot éducatif Thymio. Notre objectif principal est de permettre l’apprentissage du code à des élèves de 8 à 13 ans, à travers un aspect ludique durant tout une semaine appelée la semaine des Dix’Fi de Thymio.

  • Coffee: a framework supporting expressive variability modeling and flexible automated analysis

    Ángela Villota, under the supervision of Camille Salinesi and Raul Mazo

    The Coffee Framework is a constraint-based framework that supports variability modeling and analysis about variability models, two of the main tasks in the management of variability-intensive systems. This framework is proposed to ease the interoperability between variability management tools and the strong dependencies in the framework supporting automated analysis of variability models. The Coffee framework addresses these problems by modifying the transformation framework and introducing two intermediate languages. This presentation presents an overlook of the framework and its two main contributions:The High-Level Variability Language,  an expressive variability modeling language, and
     The three-step transformation framework for supporting multi-language and multi-solver automated variability analysis.

19th March 2021

  • Configuration guidée des Lignes de Produits basée sur les Traces de Processus

    Houssem Chemingui (Sous la direction de Camille Salinesi)

    Les lignes de produits présentent une stratégie de production qui offre aux
    compagnies un avantage concurrentiel en améliorant la productivité et en favorisant la
    personnalisation. Cependant, les avantages potentiels des lignes de produits peuvent
    être perdus lorsque leurs modèles de variabilité sont larges et complexes impliquant des
    centaines de variantes conduisant, parfois, à des milliards de combinaisons possibles. En
    effet, le processus de configuration devient une tâche sujette aux erreurs vu la pléthore
    des exigences et des contraintes à satisfaire en même temps. Par conséquent, guider les
    parties prenantes lors des processus de configuration complexes et recommander les
    meilleures alternatives de configuration de manière à conduire une expérience
    satisfaisante devient un défi. Cette thèse se concentre sur le guidage des configurations
    de lignes de produits à base des traces de processus. Pour ce faire, les actions des parties prenantes sont tracées, fouillées et analysées. Ensuite, des solutions de guidage sont produites et orchestrées tout au long du processus de configuration.
    Ce projet de doctorat comprend les principales contributions suivantes: (i) Un état de l'art des insuffisances de la configuration des lignes de produits et des solutions existantes (ii) Une méthode outillée pour le guidage de configuration de ligne de produits baptisée ConfiLog; la méthode comprend l'extraction de journaux d'événements, des traitements de fouille de processus évalués par une méthode “Goal-Question-Metric” et un moteur de recommandation (iii) Une preuve de concept pour démontrer que le guidage de ConfiLog est générique supportant toute ligne de produits (iv) Des instruments d'outillage avec lesquels opère la méthode ConfiLog et (v)
    Une évaluation de la méthode ConfiLog avec une étude empirique avec des étudiants en utilisant une réelle ligne de vélos.

19th Febuary 2021

  • Méthode CREA (Case Reuse and Adaptation) : cas d'usage dans l'enseignement supérieur

    Fabrice Boissier (Sous la direction de Bénédicte Le Grand et Irina Rychkova)

    La propagation de plus en plus forte du numérique au sein de la société a mis en lumière plusieurs caractéristiques propres aux processus à forte intensité de connaissance. La grande quantité de connaissances manipulées, la collaboration humaine, l'incertitude, et l'exigence de créativité représentent les principales caractéristiques. L'enseignement, lui-même en pleine évolution suite aux nombreux plans de transformation numérique, est un exemple typique de processus à forte intensité de connaissances. Plusieurs défis sont actuellement étudiés [1], dont la réutilisation de fragments de processus afin de pouvoir capitaliser sur des instances passées.
     
    La méthode CREA (Case REuse and Adaptation) propose d'aider les enseignant(e)s à construire un cours en réutilisant des ressources existantes. Elle s'appuie sur plusieurs techniques de fouille de données, ainsi que le traitement automatique de la langue, et l'analyse de concepts formels afin de proposer des scénarios possibles d'exécution.
    Cette présentation portera sur les étapes majeures qui extraient, analysent, et réorganisent les notions (concrétisées par les termes) contenues dans les précédents cours.

  • A framework for evaluAting organization's motivation and preparation for adopting product lines

    Luisa Rincon (sous la supervision de Camille Salinesi et Raul Mazo)

    Companies considering adopting a product line engineering approach should ideally analyze the pros and cons to determine the sound reasons for this decision.  In order to support this analysis, in previous work we proposed the APPLIES evaluation framework. This framework provides information to evaluate the convenience of adopting a product line engineering approach. 
     
    This talk will present  an empirical evaluation of APPLIES. This experience includes 18 potential practitioners that used the framework to evaluate the convenience of adopting product line engineering in 19 different companies. The collected evidence was used to evaluate the perceived usefulness, intention to use and ease of use of APPLIES. The results presented increase confidence that APPLIES is a useful tool, but also identify some possibilities for improvement.

22th January 2021

  • Towards the construction of a blockchain knowledge base

    Nicolas Six (sous la supervision de Camille Salinesi et Nicolas Herbaut)

    As blockchain is a growing and novel field, many blockchain technologies were recently created to address various problems. In the meantime, practices evolve as developers find new creative ways to build blockchain applications more efficiently, that can be formalized as architectural or design patterns. Unfortunately, those new patterns and technologies are sparced throughout business and academic works, making them impractical for reuse. There is a lack of a centralized knowledge base of blockchain technologies and patterns to support the decision-making between technologies, and the development of robust blockchain applications. To address this problem, we propose the creation of such a database by introducing on-going works towards this goal, such as the creation of a relevant blockchain taxonomy that will serve as the structure of our knowledge base of technologies, as well as a literature review to extract new blockchainarchitectural patterns.

  • Data protection requirements in an interconnected world

    Claudia Negri (sous la supervision de Camille Salinesi et Nicolas Herbaut)

    Claudia is a 2nd year CIFRE PhD and works on blockchain and privacy. After graduating from Pontificia Universidad Católica de Chile in Political Science, she pursued a master in Computer Science in Trinity College Dublin in 2018 and started, her PhD in Paris 1 in 2019. She held several positions as a TA and Research Engineer and in involved in Chilean NGO Fundación Datos Protegidos. She will be presenting her ongoing PhD work

18th December 2020

  • Analyse d'usage du journal intime

    Floriane Owczarek ( sous la direction de Bénédicte Le Grand)

    Pour écrire un journal (intime), il faut juste un cahier et un crayon. Alors pourquoi ne sommes-nous pas tous diaristes ? Pourquoi certains commencent-ils un journal sans jamais le finir ? Pourquoi chez certains diaristes l'agenda est-il devenu inutile ? Pourquoi existe-t-il des modèles si nombreux et si différents de journaux ? Pour tenter de répondre à ces questions, nous avons réalisé une analyse d'usage en la combinant la théorie instrumentale de Rabardel.

  • Preference based conflict resolution for collaborative configuration of Product Lines

    Sabrine Edded (sous la direction de Camille Salinesi et de Henda Hadjami Ben Ghezala)

    In the context of Product lines, the collaborative configuration process gets complicated when the configuration decisions of involved stakeholders are contradictory, which may lead to conflicting situations.  To deal with such situations, we propose a new collaborative configuration approach which allows conflict resolution based on stakeholders’ preferences expressed through a set of substitution rules. Based on such preferences, we delete the minimal set of conflicting configuration decisions which are identified using the Minimal Correction Subsets (MCSs) computing algorithms.

     

20th November 2020

  • Towards a cybersecurity approach for a self-protecting Industrial Internet of Things

    Camilo Correra (Sous la supervision de Jacques Robin et Raul Mazo)

    The Internet of Things and manufacturing automation have converged in recent years to bring about the Industrial Internet of Things (IIoT). This has, in turn, become a key component of modern manufacturing processes, and, thus, a need for proper cybersecurity mechanisms to protect these deployments has arisen. To combat this problem, I seek to design, build and demonstrate an architecture capable of providing semi-autonomous security measures to an IIoT deployment by leveraging techniques emerging in the fields of Artificial Intelligence, Software Engineering and Cybersecurity, whilst also preserving the involvement of human operators throughout the decision-making process.

  • Un framework pour la conception et l'implémentation semi-automatique d'applications blockchain

    Nicolas Six (Sous la supervision de Camille Salinesi et Nicolas Herbaut)

    Ces dernières années, de nombreuses organisations ont commencé à s’intéresser à la blockchain, une base de données distribuée composée de blocs interconnectés et immutables après ajout à la chaîne. Un algorithme de consensus régit l'ajout d'un nouveau bloc, ce qui permet au réseau de fonctionner sans tierce partie. Ces blocs contiennent des transactions ou des contrats intelligents, qui sont des programmes autonomes fonctionnant sur la blockchain et pouvant être appelés afin d’effectuer des opérations. De ce fait, la blockchain garantit l'immuabilité, la fiabilité, la traçabilité, la résilience et la décentralisation des données stockées dans celle-ci , permettant la création d'applications innovantes (finance, IoT, supply-chain, ...). Cependant, en raison de ses différences avec les technologies "conventionnelles", la blockchain se heurte à de nombreux obstacles, notamment techniques. Par exemple, l'intégration de la blockchain dans les architectures logicielles, ou encore la difficulté de construction d’une application blockchain sans connaissances techniques approfondies, ce qui pose un problème pour son adoption. Pour adresser ces problématiques, nous proposons un framework permettant la conception et le développement d’applications blockchain de manière semi-automatique. Deux approches sont considérées : (1) l’ingénierie par les modèles, où une collection de modèles adaptés ainsi que la saisie d’exigences permet la génération d’applications, et (2) une approche ligne de produit logiciel pour générer des applications à partir d’artéfacts existants. Ce framework proposera également BLADE (Blockchain Automated Decision Engine) un outil permettant, à partir d’exigences, déterminer quelle est la blockchain la plus pertinente pour un cas d’utilisation donné. Il s’appuiera notamment sur une base de connaissances constituée de blockchains. Par ce travail, nous visons également à améliorer l'état de l'art de l'intégration des blockchains dans les architectures logicielles.